Rêve vénitien

Vincent De Grandi | Non daté
Huile sur toile | 22 x 34.5 cm
Période 1969-1984 : La beauté du monde
Imaginaire | Paysage avec architectures
Inventaire VDG-34 | Collection privée
Photo L’Atelier De Grandi

 

Caractéristiques artistiques

Sujet:

Portique émergeant d’une lagune

Portique imaginaire émergeant d’une lagune, accompagné d’une gondole et de personnages à l’accoutrement sombre réminiscents médecins soignant la peste à Venise en 1575.

Composition:

Marine

La figure dominante (le portique) s’inscrit pleinement dans le format horizontal très allongé du tableau et en sépare l’espace en deux aires: celle du premier plan, fait de banc de sables et d’eau où se situent quelques personnages de bien plus petite taille, et celle à peine perceptible de la lagune ouverte située à l’arrière-plan, derrière le portique, dont l’horizon se fond presque dans le ciel. Cette séparation confère à la scène un caractère de stagnation contemplative.

Technique:

Huile sur toile

« La technique [de la peinture à l’huile] reste traditionnelle, lisse et fine, d’une grande souplesse de touche [plus suggestive que descriptive], d’un délicat raffinement de matière. »
Georges Peillex, Catalogue de l’exposition p. 46

Palette:

Palette 10 couleurs Rêve Vénitien
Dominante : 12890004

Une gamme de couleurs très proches les unes des autres (le ciel contient des tons beiges du portique et de la lagune), sans contraste à part les tons sombres des petits personnages, permet à Vincent de créer cette atmosphère sans ombres et toute en transparences, à la fois stagnante et contemplative.

Contexte

Période:

1969-1984 : La beauté du monde

Avec l’indépendance acquise pour leurs enfants, Italo et Vincent trouvent également la leur: ils quittent les arts graphiques et la sérigraphie, et s’épanouissent dans la création plastique. Vincent exprime son imaginaire principalement par la peinture à l’huile et le dessin, exclusivement en atelier. Italo, toujours sur le sujet, poursuit sa contemplation du paysage, son émerveillement devant la nature, et va de la peinture à l’huile au lavis en passant par l’aquarelle, la tempera, le fusain, la mine de plomb ou la sanguine et s’initie à la sculpture en fer battu.

Partagez cette page

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

image

Cliquer/Toucher pour agrandir

Cliquer/Toucher pour agrandir

Rêve vénitien